lundi 3 avril 2017

Together or solo (English version)

Already 5 months Luc and I left Quebec, while the land was falling asleep for the long winter that the province has known.
Luc and I looked after a house in Chile (remember?), Then another in Ecuador. Looks like it's been years !!
Then a looooong flight to Turkey for two other houses to look after, in the harsh cold of the heights of Anatolia. And here Luc left me to return to Quebec, abandoned me alone in this country of Asia Minor, having for defense only my fists and my teeth (and still !!).

LOL, of course, I am kidding. Luc did not forsake me. He left ... for many reasons, but among other things to fulfill his need for cinematographic activity (he is preparing a shoot for the spring). And I stayed in Turkey.

Then, after the last Turkish homesitting, I took my backpack and the highways, and was driven by the wind, having no route in mind, just the will to see places in safe conditions.

Traveling solo, it's not easy you think? It's much easier than you think. Really. Believe the fearful lady that I am!
And there are plenty of benefits, including for my partner. Instead,
  • Was lucky the one who every morning did not have to jump out of bed early to go out to eat outside because he was not at home. Generally, he prefers to laze a little and start his day like any good retired ... quietly, in his comfortable slippers.
  • Was happy the man who did not have to follow his wife in all the souvenir shops encountered on the road. Anyway, he does not buy anything, then!
  • Was relieved who did not have to show his wretched side to all the people he met at random on sidewalks. He does not want to walk through the city. Usually people see him only little, he remains most often behind his computer.
  • Was glad who did not have to carry the bags of his partner. Usually ... No no. Usually he does it, all the time for that matter. He is a gentleman. As long as it is not by visiting the shopping malls.
  • Was quiet who did not have to drag his baskets in the museums that madame had chosen. He does not care much about history. Architecture either. And nor the feats of arms of people in the past (nor in the present). He does not want to see it real ... unless it's on TV. And even.
  • Was satisfied who did not have to try a new exotic, often strange, weird or bastard meal. He is satisfied with a good McDo. And is filled with it. (I exaggerate here, Luc likes to try new foods, but also likes his McDo, and so do I).
  • Is proud who has an autonomous wife, who goes where she wants, without having to drag him wherever she goes.
  • Is privileged the one who has a husband who accepts that she walks the streets of the world without him. And let her be delighted, and confident.
  • And blessed will they be at the time of the reunion because they will have plenty of things to tell each other.
Indeed, we will !

So the winter of 2016-17 is over.
Our summer is already partly organized: 2 homesittings in Quebec (April-May and July-August), plus my work as a horticulturist for my golden people.
And in the coming winter, it is expected that we will return to Australia (with most likely a jump for me in Israel.)
So, tie your hats, MF and Luc will be gone again !!!

Wish me a good flight, Monday, April 3rd, I'm going back to Quebec.

Marie France xx💕
P.S. Please note than my cell will be then in fonction (438) 321-8923

À deux et en solo (version franco)

Déjà 5 mois que Luc et moi avons quitté le Québec, alors que la terre était en train de s'endormir pour le long hiver que la province a connu.
Luc et moi avons gardé une maison au Chili (vous vous souvenez ?), puis une autre en Equateur. On dirait que ça fait des années !!
Puis un looooong vol vers la Turquie pour deux autres maisons à garder, dans le froid rigoureux des hauteurs de l'Anatolie. Et là, Luc m'a laissé pour retourner au Québec, m'a abandonné toute seule dans ce pays de l'Asie Mineure, n'ayant pour seule défense que mes poings et mes dents (et encore !!).

LOL, bien sûr, je blague. Luc ne m'a pas abandonné. Il est parti… pour plein de raisons, mais entre autres pour combler son besoin d'activité cinématographique (il prépare un tournage pour le printemps). Et moi je suis restée en Turquie.

Alors, après le dernier gardiennage turc, j'ai pris mon baluchon et les grands chemins, et me suis fait pousser par le vent, n'ayant aucun itinéraire en tête, juste la volonté de voir du pays dans de belles et bonnes conditions.

Voyager en solo, ce n'est pas facile vous pensez? C'est beaucoup plus aisé que vous le croyez. Vraiment. Croyez la peureuse que je suis!
Et il y a plein d'avantages, dont pour mon partenaire. Voyez plutôt :

  • Était chanceux celui qui, à tous les matins, n'avait pas à sauter du lit de bonne heure pour sortir manger à l'extérieur parce qu'il n'était pas chez lui. Généralement, il préfère paresser un peu et commencer sa journée comme tout bon retraité … tranquillement, dans ses confortables pantoufles.
  • Était heureux l'homme qui n'avait pas à suivre sa femme dans toutes les boutiques souvenirs rencontrées sur la route. De toute façon, lui il n'achète rien, alors !
  • Était soulagé celui qui n'avait pas à montrer son coté misérable à tous les gens qu'il rencontre au hasard des trottoirs. Lui, ça lui tente pas d'aller marcher de par la ville. D'habitude on ne le voit que peu, il reste le plus souvent dernière son ordi.
  • Était content celui qui n'avait pas à porter les paquets de sa partenaire. D'ordinaire... Non non. D'ordinaire il le fait, tout le temps d'ailleurs. Car c'est un gentleman. En autant que ce ne soit pas en visitant les centres d'achats.
  • Était tranquille celui qui n'avait pas à traîner ses basquets dans les musées que madame avait choisi. Lui l'histoire, il s'en intéresse peu. L'architecture non plus. Et les faits d'armes des gens du passé  (ni du présent) non plus. Il ne tient pas à le voir en vrai... sauf si c'est à la télé. Et encore.
  • Était satisfait celui qui n'avait pas à essayer une nouvelle bouffe exotique, souvent étrange, weird ou bâtarde. Lui, il se contente d'un bon McDo. Et en est comblé. (J'exagère ici, Luc aime beaucoup essayer de nouvelles bouffes, mais aime aussi son McDo. Moi aussi d'ailleurs)
  • Est fier celui qui a une femme autonome, qui va où elle veut, sans qu'elle ait à le remorquer partout où elle va. 
  • Est privilégiée celle qui a un mari qui accepte qu'elle parcoure les rues du monde sans lui. Et qu'il s'en montre ravi, et confiant.
  • Et bienheureux seront-ils au moment des retrouvailles car ils auront plein de choses à se raconter.

Et en effet, on en aura des choses à se dire !

Ainsi donc se terminent nos péripéties de l'hiver 2016-17 !
Notre été est déjà en partie organisé: 2 gardiennages au Québec (avril-mai et juillet-août), plus mon travail d'horticultrice pour mes gens en or.
Et à l'hiver prochain, il est prévu qu'on retourne en Australie (avec fort probable un saut pour moi en Israël!)
Alors, attachez vos tuques, MF et Luc seront encore partis !!!

Allez, bon vent. Et souhaitez-moi bon vol, lundi le 3 avril, je rentre au Québec !!

Marie France xx 💕
P.S. Notez que mon cellulaire reviendra alors en fonction (438)321-8923

samedi 1 avril 2017

Berlin, 2e et fin

Et sans doute pour ma dernière tournée de photos, voici ce qu'en j'ai retenu de Berlin, après des tonnes et des tonnes de photos !
After a lot of pictures, here is what I preferred during my visit. 


Le musee Bode

L'église Marienkirche... et la tour Fernsehturm derrière. 

Oups, pardon, je ne me souviens plus... Berliner Dom je crois.
oups, sorry, I just don't remember where I was... the Berliner Dom I think

La porte de Brandebourg. Le mur passait juste derrière.
Brandebourg gate. The wall was just behind.

Près du musee qui raconte l'histoire du mur, une magnifique sculpture "La réconciliation"
A wonderful sculpture close to the museum of the history of the wall. 


Près d'un musee portant sur l'histoire du mur.
Close to the museum of the history of the wall. 

 Un "trou d'homme"  berlinois.
A "man hole" in Berlin. 

Ampelmann, le personnage des feux de circulation pour les piétons de la ville. Un emblème qui vient de Berlin Est.
Ampelmann, the caracter for the pedestrian lights. It comes from Esat-Berlin. 



Le parc Tiergarten, genre de "Central Park" au cœur de Berlin. Très agréable même si le jardin ne fait que s'éveiller après l'hiver.
Tiergarten Park, kind of "Central Park" of Berlin. Lovely even though it is still sleeping a bit after the winter.


Un de nombreux vestiges de mur. On en voit disséminés à plusieurs endroits de la ville, toile pour les  graffiteurs  de tout genre
One of many wall remnants. We see scattered in several places of the city, canvas for the graff taggers  of any kind.
Et voilà la fin de mes péripéties de voyage, que j'ai fait en partie seule avec mon moi-même. Je vous reviendrai avec un postmortem de mon expérience en solo.
Here is the end of my winter trip, partly with Luc, partly solo. I will write a most mortel soon to tell you the conclusion of my experiment.

A bientôt,
See you soon !

Marie France xx 

Berlin 1re partie

Après une longue balade depuis la Turquie, me voici à la fin de mon périple. 
Ma dernière destination mais non la moindre, Berlin ! 
Afin de terminer sur une note joyeuse, commençons avec des événements noirs qui ne peuvent être passés sous silence. 
Voyez à partir de mes photos :

After a long stroll from Turkey, here I am at the end of my journey. 
My last destination but not the least, Berlin!
To finish on a joyful note, let's start with black events that can not be passed over in silence.
See from my photos:
Magnifique et douloureuse statue.
Wonderful and suffering statue. 
Wikipedia: Depuis 1993, principal mémorial allemand dédié aux « victimes de la guerre et de la tyrannie ».  Reproduction d'une émouvante sculpture de Käthe Kollwitz : La Mère et son fils mort, réalisée par l'artiste après la mort de son fils sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.
Wikipedia: Since 1993, the main German memorial dedicated to the "victims of war and tyranny". Reproduction of a moving sculpture by Käthe Kollwitz: The Mother and her dead son, made by the artist after the death of his son on the battlefields of the First World War.


Sur un grand terrain simulant un cimetiere "hors-terre" , le  memorial et musée des Juifs morts en Europe. 
On a large piece of Lang simulating a cimetary. Memorial to the Jews murdered of Europe 

Berlin and his " rideau de fer ".
Berlin a été divisé par un mur pendant 28 ans. La ligne divisant les deux Berlin  passe à travers la ville (et entourait tout Berlin Ouest) de 1961 à 1989 ... soit hier encore !! 


 Camp de concentration de sachsenhausen, a 30 km de Berlin. :
La tour A, à l'entrée du camp.
The A tower, at the entrance of the camp. 

Spectres du camp 
Ghosts of the camp of Sachsenhausen. 


La porte de grillage à l'entrée du camp (tour À) .
The door at the entrance of the camp (tower A). 


 Wikipedia : À son apogée, le complexe de Sachsenhausen compte près d'une centaine de camps extérieurs et de Kommandos. Il est libéré par l'Armée rouge en avril 1945. De 1936 à 1945, on estime que 200 000 personnes y ont été internées et que 84 000 y sont mortes. En août 1941, un massacre de masse y a eu lieu avec l'exécution de plus de 13 000 soldats soviétiques, prisonniers de guerre. Il est aujourd'hui aménagé en un musée-mémorial, avec 10 espaces d'expositions permanentes qui présentent chacune un aspect majeur de l'histoire du camp.
( Énormément d'infos !!! )
Concentration camp of Sachsenhausen. 
Wikipedia: At its peak, the Sachsenhausen complex has nearly a hundred outdoor camps and Kommandos. He was released by the Red Army in April 1945. From 1936 to 1945, an estimated 200,000 people were interned and 84,000 died there. In August 1941, a mass massacre took place with the execution of more than 13,000 Soviet soldiers, prisoners of war. It is now a museum-memorial, with 10 permanent exhibition spaces, each of which has a major aspect of the history of the camp. 
(A lot of informations ! )

Chaque baraque avait sa salle de toilettes et la salle pour se laver. Dans les cuves pour se laver les pieds (à droite) , plusieurs étaient torturés. Les soldats feignant de les noyer.
Each barack had his own toilet and washing room. Many prisoners were tortured by kind of drowning them in the tubs (for feet washing-on the left).

Statue pour commémorer les victimes du camp de concentration de Hachsenhausen

Triste histoire que celle de l'Allemagne occupée. Je vais tenter de finir sur une note plus réjouie.
Sad history than that of occupied Germany. I will try to finish on a more rewarding note.

 Marie France  

mardi 28 mars 2017

Dresde, Allemagne

Pauvre Dresde. Elle n'a eu aucune chance. Après avoir vu Istanbul, Budapest, Vienne et Prague, la petite ville de 500 000 habitants n'a pas réussi à s'approprier mon cœur. Aussitôt arrivée que j'en repartais (je n'y suis restée qu'une nuit).

Poor Dresden. She had no chance. After seeing Istanbul, Budapest, Vienna and Prague, the small town of 500,000 inhabitants did not succeed in appropriating my heart. As soon as I arrived I left (I stayed only one night).
























Marie France

Prague la magnifique

Prague, la ville aux cent clochers, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’une des plus belles villes du monde. http://www.czechtourism.com/fr/a/prague/
C'est pas moi qui le dit, mais j'approuve !!
1 267 000 habitants selon Wikipedia, Prague est la capitale de la région historique de Bohème (aujourd'hui la Tchéquie, ou République Tchèque) .
Je vous montre en photos


Prague, the city with a hundred steeples, inscribed on UNESCO's World Heritage List and one of the most beautiful cities in the world. Http://www.czechtourism.com/en/a/prague/
It's not me who says it, but I approve !!
1 267 000 inhabitants according to Wikipedia, Prague is the capital of the historical region of Bohemia (today, Czech Republic).
I show you in photos.



Belle statue me saluant à mon arrivée dans la ville.
Beautiful statue welcoming me in the city



Dans mon quartier, au tournant d'une rue, la cathédrale.
In the neighbourhood of my hostel.



L'horloge astronomique. Ne me posez pas de questions. Trop d'infos en anglais pour ma petite tête.
The astronomic clock. Don't ask me questions. Too much informations in English for my little head







Le palais, la citadelle et la basilique de Prague à partir du pont Charles
The palace, the citadel and the basilic from the bridge Charles




Une soirée classique à l'église St-Clement
A classical night at St-Clement church












La tour de l'horloge astronomique
The Clock tower










Le fleuve Vltava River









La basilique  à côté du palais, dans la citadelle.
The basilic close to the palace in the citadel.






Le Golem et Frank Kafka sur ses épaules. À ses pieds, la coquerelle, célèbre personnage de Kafka.
The Golem and Frank Kafka. At his feet, the coakroach, famous character of Kafka.







Votre obligée à savourer une bière sur une terrasse... why not !


La vue de ma terrasse 😉


J'espère que vous aurez aimé mes quelques photos comme j'ai aimé visiter Prague. Une de mes villes coups de cœur. N'hésitez pas à la visiter un de ces jours !

I hope you enjoyed to,see some of my pictures like Imenjoyed this beautiful city. Don't hesitate to visit it one of this days !




Marie France

mercredi 22 mars 2017

Vienne

je viens de vous pondre deux messages avec plein de photos, mais le site dit que j'ai mis des photos osées ... ce qui n'est pas le cas bien sûr !
Alors j'essaie de regarder ça et vous montrerai aussitôt que je pourrai. En attendant, je repars déjà vers une autre destination !
A bientôt


I just wrote you two messages with pictures, but the site is telling me I put hard core pictures... which I didn't of course !
So I will check what is going wrong and show you later, as fast as I can. Until then, I am again on my way for somewhere else.

See ya!

Marie France xx 

Vienne (fin)


Et ma finale :
And my end of Vienna :

Coutellerie privée de Sissi quand elle voyageait. Et elle a voyagé beaucoup !
Intéressant d'apprendre que Sissi était plutôt dépressive et n'aimait pas son rôle d'impératrice.
Cutlery of Sisi, when she traveled. And she did a lot !
Interesting to learn than Sissi did like his empress role, and was quite depressed.

 Eglise Votivkirch (je pense... j'en ai tellement vu !)
In thé Votivkirch (I think... )





Aménagé dans les Appartements impériaux du Palais de la Hofburg, le Musée Sisi met en regard mythe et vérité. Parmi les objets phare présentés ici, on compte nombre d’effets personnels d’Élisabeth, mais aussi les plus célèbres portraits de cette impératrice de charme.Housed in the Imperial Apartments of the Hofburg Palace, the Sisi Museum places myth and truth in perspective. Among the flagship objects presented here are numerous personal effects of Elizabeth, but also the most famous portraits of this Empress of charm.


Le parlement / The Parliement



 devant le parlement / in front of the parliement 




Pas loin de l'opéra 



Près du quartier des musées / close to the museums quartier 

Voyez l'affiche annonçant que tous doivent partager la rue... piétons, cyclistes ET voitures ! 
Look at the sign. Everybody have to share the road: pedestrians, cyclists AND cars !

Assassinat de Sissi rapportée dans un journal de Genève (où elle a été tuee par un anarchiste)
Assassinate of Sissi, which was killed in Genève by an anarchist



Et c'est ça pour ce que j'ai vu à  Vienne. Je sais il y a tant d'autres choses que j'aurais pu faire ! suis encore sur le point de repartir, Dieu sait où !!!

And that's it for my Vienna. I am still close to leave, God knows where !!!

Ciao Marie France xx